Ollioules - 24-25/02/2018

Victoire pour Zoé !

 

 

 

Sept compétiteurs du Badminton Club Gapençais sont descendus dans le sud pour participer au tournoi national du Kimbad à Ollioules les 24 et 25 février. En effet, ces badistes hauts-alpins n'ont pas hésité à repousser leur vacances de quelques jours pour faire ce tournoi de doubles.

 

 

 

Le samedi, c'est la cadette Zoé Huchet qui profite d'un bon tirage mais réussit tout de même l'exploit de remporter son tableau de double dames P (associé à une joueuse locale).

L'autre performance du jour est à mettre au crédit de la paire composée des joueuses Isabelle Fournier et Milena Py qui se hisse sur la deuxième marche du podium en série R6/D7.

Silvan ETIENNE et Mathis Charles échoue de peu en qualification du tableau D8/D9 : malgré une victoire en deux sets et une défaite en trois sets, la paire gapençaise se fait éliminer par la tête de série n°1 et futur vainqueur.

Nathalie Alluin (avec sa partenaire vitrollaise) échoue au pied du podium après sa défaite contre l'autre paire gapençaise en R6/D7

 

Le dimanche, c'est de nouveau Isabelle Fournier qui fait une belle performance, en double mixte D8/D9 cette fois-ci, avec Thierry Pellet, le président du club gapençais. Ensemble, ils ne perdent qu'un seul des quatre matchs de qualification. Ensuite ils vont jusqu'en demi-finale où ils échouent en deux sets contre les futurs vainqueurs, la tête de série n°1.

Dans le même tableau, Milena Py et Silvan Etienne ont un tirage difficile en qualification. Les deux gapençais réalisent un très beau match en trois sets contre les futurs vainqueurs en les poussant dans les prolongations. Ils échouent ensuite contre les futurs finalistes qui les empêchent d'accéder au tableau final.

Nathalie Alluin perd en qualification contre l'autre paire gapençaise (Thierry/Isabelle) et contre la tête de série n°2.

Mathis Charles et Zoé Huchet se retrouvent en qualification P avec la tête de série n°2. Ils ne font que des matchs en trois sets à chaque fois mais cèdent dans le dernier set de prolongation. Cette paire cadette progresse et acquiert petit à petit de l'expérience qui leur permettra à n'en pas douter à utiliser leur concentration et mental pour obtenir enfin la victoire.

 

 

Les compétiteurs gapençais ont maintenant mérité un peu de repos et le repos sera de courte durée puisqu'ils seront de nouveau sur le front et plus nombreux (une vingtaine) dans deux semaines au tournoi national de Sisteron les 10 et 11 mars.